Ostéopathe Toulouse

La formation en ostéopathie

Les formations en Ostéopathie sont aujourd’hui, en France, très nombreuses et que ce soit pour les patients ou bien les étudiants qui s’intéressent à ce métier, le choix d’un praticien ou d’une école n’est pas toujours facile. Les formations que l’on peut voir proposées aujourd’hui s’étalent de 3 à 6 ans, mais garantissent-elles le même niveau d’étude ? La différence de durée d’étude pour une formation qui se faisait initialement en 6 ans, influe obligatoirement sur la qualité de l’enseignement, la quantité et surtout la prise en charge proposée par les praticiens. Il faut savoir que de nombreuses écoles apparaissent chaque année sans qu’aucune législation stricte n’intervienne franchement et ne limite leur nombre. L’aspect lucratif de ce marché fleurissant, que sont les écoles d’ostéopathie, en est l’une des principales raisons. Le nombre d’ostéopathes issus de formations différentes est en constante augmentation et le choix d’un praticien devient de plus en plus difficile.


Le label D.O.

Pendant un temps, le label D.O. qui signifiait simplement « diplôme d’ostéopathie » en 6 ans, finalisé par la réalisation d’une étude en ostéopathie donnant lieu à un mémoire, était uniquement délivré par les écoles qui répondaient à des critères de qualité et une durée de formation égale à 6 ans. Cependant maintenant de nombreuses écoles ont rajouté le terme D.O. à leur diplôme alors qu’elles ne répondent pas aux critères de qualité ni de durée de formation. En effet, ce terme « D.O. » qui signifiait beaucoup à l’époque, est finalement un terme bien trop général qui est en train d’être utilisé afin de recruter le plus d’étudiant possible et faire que leur « entreprise » fonctionne au mieux. Malheureusement, par l’absence d’ordre ostéopathique, aucune sanction ni régulation ne peut être mise en place, ce qui implique que sous le nom de profession Ostéopathe il n’y ait pas d’une part, la même pratique, et d’autre part plus important le même savoir et la même sécurité. Il faut donc dorénavant s’assurer, lorsque vous chercher un ostéopathe, qu’il ait suivi une formation complète dans une école agréée par le ministère de la santé et sur une durée d’au minimum 5 ans voire plus. Ceci vous garantira du sérieux de la formation qu’il aura reçue et donc votre bonne prise en charge.


L’intérêt d’une formation > 5 ans

L’ostéopathie est une profession de santé où les patients n’ont pas l’obligation de passer par leur médecin généraliste. Les formations complètes en ostéopathie (5 ans et plus) ont permis pendant ces années de construire, grâce à des centaines d’heures de cours réalisées par des professeurs en médecine et médecins de la faculté de médecine la plus proche, une connaissance médicale et paramédicale permettant au praticien de connaître la plupart des pathologies ainsi que les signes cliniques permettant de réorienter vers le médecin généraliste lorsque cela lui semble nécessaire. Cela l’inscrit en tant qu’acteur de la santé et lui permet, dans l’intérêt du patient, de collaborer avec les professions médicales et paramédicales. Ceci est très important pour la sécurité du patient. En effet, cette connaissance lui permet devant un patient présentant les signes cliniques d’une pathologie (plus ou moins grave) de l’orienter vers une prise en charge médicale afin de ne pas perdre de temps. Attention, l’ostéopathe n’a pas le droit d’établir de diagnostic, seul le médecin y est autorisé. L’apprentissage de ces matières médicales et paramédicales en plus de toutes les autres matières que sont l’anatomie, la biomécanique, la physiologie articulaire, demande du temps. Les formations courtes, même si celles-ci peut-être les abordent en partie, ne permettront pas d’acquérir un savoir médical équivalent. Ce qui peut donc être dangereux.
De plus et cela aussi est important, les formations longues, permettent d’acquérir une pratique palpatoire et un savoir faire sur les techniques à utiliser qui est beaucoup plus intensif du fait des nombreux stages en milieu sportif qui sont pratiqués, ainsi que les nombreuses séances d’entraînement organisées. En bref, le temps est primordial pour former un ostéopathe.


L’avenir de l’ostéopathie

Pour les étudiants qui sont intéressés par ce beau métier, il serait important qu’ils sachent avant de s’engager dans des études qui sont longues, qu’il risque d’être difficile dans les prochaines années de s’installer et de vivre de sa profession. En effet, si le gouvernement ne met pas rapidement en place un dispositif permettant de limiter le nombre d’ostéopathes entrant en France, cela risque aussi d’affecter notablement les ostéopathes déjà installés.

error: Content is protected !!